Cas AGA

publicado a la‎(s)‎ 25 nov. 2015 6:02 por Plataforma Sites Dgac   [ actualizado el 28 mar. 2016 11:40 por Jose Patricio Lay Lagos ]

Le 3 septembre 2012 au soir, à 19h45 heure locale, une ambulance de l’hôpital de la Force aérienne chilienne pénètre dans la cour de l’Academia de Guerra Aérea (AGA), équivalent de l’École de l’air au Chili, avec l’intention de s’approvisionner en carburant, opération tout à fait habituelle dans cette unité. Dans le véhicule, se trouve le conducteur accompagné d’un ambulancier. Un sous-officier du service de l’AGA les rejoint et, ensemble, ils observent cinq lumières en formation du côté est. À première vue, ils  pensent qu’il s’agit d’hélicoptères.

 Quand ils se rendent compte que les lumières se rapprochent et descendent en direction du secteur de l’école, ils interrompent l’approvisionnement en carburant. Ils constatent alors que les lumières se sont arrêtées en plein vol à la limite de l’enceinte, située à environ 50 mètres. Tandis que le sous-officier court avertir et demander de l’aide aux gardes, l’ambulancier et le conducteur filment avec leur portable le phénomène auquel ils assistent.

 Depuis le côté sud du bâtiment central de l’AGA, ils observent que les lumières commencent à effectuer des manœuvres : au début, elles formaient un triangle, puis un cercle, et ce sans le moindre bruit, pour enfin s’élever en direction du nord-ouest et s’éteindre.

 Les trois témoins ont pu distinguer la forme circulaire des lumières qui tournaient sur leur propre axe. Selon eux, le phénomène a eu une durée d’environ 3 à 5 minutes.


Cas AGA - 1


 Cliquer sur l'icône pour passer en mode plein écran


 

Cas AGA - 2

 
 Cliquer sur l'icône pour passer en mode plein écran 

 Pour plus d’informations sur le rapport AGA voir le document à télécharger en bas de page.