Accueil‎ > ‎Presse‎ > ‎Actualités‎ > ‎

Le CEFAA s’étend jusqu’au Pacifique : signature d’un accord avec la Nouvelle-Zélande

publicado a la‎(s)‎ 29 jul. 2015 15:35 por Plataforma Sites Dgac   [ actualizado el 26 feb. 2016 7:59 por Jose Patricio Lay Lagos ]

« Le phénomène aérien non identifié (PANI) se produit partout sur la planète et doit faire l’objet de recherches à échelle globale. »

 Ainsi s’est exprimé le directeur du CEFAA, et les organismes de recherche sérieux qui partagent ce point de vue sont nombreux à travers le monde.

 C’est le cas d’UFOCUS Research Network de Nouvelle-Zélande, organisme fondé en 2000 par des contrôleurs de trafic aériens actifs ou à la retraite. La signature de cet accord établit un contact concret entre le CEFAA et un organisme de recherche sérieux sur le phénomène dans la limite même de l’espace aérien contrôlé par la DGAC, renforçant par là, une fois de pus, l’image corporative de la Direction de l’Aéronautique Civile.

 Site de l’UFOCUS Research Network: http://www.ufocusnz.org.nz/


Sur la photo de gauche à droite : la directrice de UFOCUS Research Network, Suzanne Hansen et secrétaire en chef, Graeme Opie, contrôleur aérien à la retraite.

 



Sur la photo : le directeur du CEFAA, Ricardo Bermúdez signe l’accord CEFAA/UFOCUS. À sa gauche se trouve le secrétaire en chef, Gustavo Rodríguez, et à sa droite le responsable des relations internationales